Sachez que l’univers est là pour vous apporter de mieux en mieux des circonstances de plus en plus belles, de vous amener au but que vous souhaitez avoir, mais parfois les buts que vous pensez souhaiter avoir ne sont pas vraiment les buts que vous désirez. Parfois, au fond de vous, il y a une dichotomie entre les buts que vous souhaitez réellement atteindre et les buts que vous pensez vouloir atteindre.

Alors, ne vous accrochez pas trop aux buts que vous pensez atteindre, parce qu’ils vont peut-être à l’encontre des buts profonds que vous désirez réellement atteindre. Donc, évidemment, vous n’atteindrez ni l’un ni l’autre en vous accrochant trop à l’un et en perdant de vue l’autre.

C’est drôle, j’ai remarqué avec le temps que plus nous sommes dans le présent et que nous vivons au bonheur du moment présent, dans le bonheur et la gratitude, plus les circonstances se dévoilent d’elles-mêmes. On n’a pas besoin de vraiment chercher à courir après quoi que ce soit, les choses se dévoilent, un peu comme des cadeaux, des surprises de cet univers qui lentement nous ouvrent le chemin, les uns après les autres.

Donc, nous n’avons pas à courir vers quelque chose absolument, mais le meilleur nous arrive.

Si vous regardez par le passé les cinq dernières années de votre vie, je suis certaine que vous n’imaginiez probablement pas être là où vous êtes dans certaines circonstances de votre vie qui ont changé.

Donc, c’est sûr que dans cinq prochaines années, qui sait où vous serez?

Je sais, pour ma part, j’ai beaucoup changé, j’ai beaucoup voyagé, j’ai fait énormément de choses, donc l’année dernière, je ne pouvais jamais m’imaginer vivre ici en Floride, au bord de l’océan, à aller faire des marches sur le bord de l’eau et me promener en vélo tous les jours. Il y a un an, c’était inconcevable dans ma tête, j’avais d’autres préoccupations, d’autres buts. Et je ne pensais pas que la réalisation de celui-ci se ferait aussi rapidement.

Je ne pensais pas rencontrer quelqu’un qui m’est très proche de mon cœur, aussi rapidement.

Donc, je vous le garantis, le lâcher-prise aide énormément, si vous regardez par le passé, vous allez voir que certaines circonstances que vous pensiez vouloir à tout prix, vous ne les vouliez pas à tout prix à la fin.

Par conséquent, ne forcez pas le bateau.

Lorsque vous voyez que ça tire, lorsque vous voyez que ça ne va pas dans le sens. Lorsque vous vous sentez mal, lorsque vous voyez qu’il y a trop de blocages, arrêtez-vous pour vous demander d’où viennent les blocages et pourquoi vous vous sentez mal.

Il n’est pas nécessaire de ramer à contre-courant, c’est d’ailleurs l’inverse, vous devez aller avec le courant, et tout se produira dans votre vie comme comme prévu par l’univers, de la meilleure manière possible.

Vous devez développer votre foi. La foi se développe grâce à la gratitude, grâce au bien-être du moment présent, donc développez ce bonheur.

Donc, le lâcher-prise, vous allez l’avoir en développant de l’amour de vous, en développement de la respiration, en développement de la présence, donc être de plus en plus dans le moment présent, en vous créant de multiples buts comme ça vous n’êtes pas attaché à un seul but mais vous allez lâcher prise parce que votre conception est beaucoup plus large, vous n’êtes pas juste axé sur une personne, une chose, un fait, un événement, une circonstance, un résultat mais sur plusieurs résultats, donc vous avez moins l’impression d’avoir une seule finalité qui en fait d’où découle votre bien-être. Développez votre bonheur interne, vous aurez moins l’impression que c’est attaché à une finalité.

Ayez foi dans l’univers, ayez foi dans ce qui est autour de vous.

Pratiquez la gratitude, voyez à quel point l’univers est abondant et déjà vous offre énormément de bonnes choses dans tous les aspects de votre vie – à part, peut-être, un ou deux que vous essayez de rafistoler. Tout le reste va bien, heureusement, par la grâce de Dieu.

Alors je vous remercie, je vous souhaite donc de pratiquer le lâcher-prise.

Pratiquez-le tout simplement en réorientant votre esprit sur le présent, et en prenant le contrôle de vos émotions. Je fais une vidéo sur le contrôle des émotions, donc j’espère que vous allez le suivre et l’incorporer dans votre quotidien.

Donc, rien ne sert de vous préoccuper de la finalité, des résultats, il arrive… tout arrive toujours pour le mieux.

Il m’est arrivé à un moment donné de rater un train, dans un pays qui était sur le bord d’une guerre civile, j’ai eu extrêmement peur, j’étais très déçue d’avoir raté ce train, j’en ai pleuré pendant six heures – le temps que ça m’a pris d’attraper le train suivant – j’avais extrêmement peur pour ma vie, je me suis dit :

“Oh mon Dieu, pendant que je suis ici, six heures de temps, je risque de mourir”, donc j’étais très très très stressée, et j’ai… je voulais absolument attraper ce train, j’aurais donné ma vie pour l’attraper. Et d’ailleurs j’aurais donné ma vie si je l’avais attrapé, parce que ce train a déraillé, dû à une explosion, une bombe qui était placé là…terroriste… tout ça pour dire que parfois on rate un but que l’on voulait absolument mais ça nous sauve la vie.

Donc, il n’est pas nécessaire toujours de courir absolument et d’être tellement déçu par les résultats non obtenus parce qu’il y en a d’autres qui sont de meilleur en meilleur pour vous, et je vous le souhaite, je vous le souhaite de tout cœur.

Donc, pratiquez le lâcher-prise c’est possible, respirez profondément. Plus vous respirez, plus vous allez contrôler votre…vos émotions, et rappelez-vous des succès passés, donc certaines choses n’arrivent pas parfois, pour vous permettre… à d’autres choses qui sont meilleures de prendre leur place.

Je vous remercie.

Pratiquez ! Ça se pratique, le lâcher-prise… ça se pratique…

Rappelez-vous que chaque chose arrive en son temps, et parfois de meilleures choses vous attendent. Merci.


Leave a Reply

Your email address will not be published.