Cet article porte sur le lâcher-prise, son importance capitale dans la loi de l’attraction, et évidemment comment faire, parce que beaucoup de gens ont beaucoup de problèmes à lâcher prise.

C’est pour ça que ce vidéo se retrouve plus tard dans la série, car dans la chronologie des choses à faire, le lâcher-prise ne peut pas se faire en tout début, vous seriez juste incapable d’apprendre à lâcher prise si vous n’avez pas pris les cours précédents. Donc je vous conseille ardemment, si vous avez sauté les cours pour vous jeter sur la vidéo intitulée “le lâcher-prise”, de revenir en arrière et de suivre les vidéos précédentes avant tout.

Comme je vous l’ai expliqué, j’ai développé une méthode efficace qui fait en sorte que la loi de l’attraction agit beaucoup plus rapidement, et pour ce faire vous devez vraiment suivre tous mes vidéos de manière chronologique, parce que nous ne pouvons pas sauter des étapes.

Donc, vous ne pourrez pas savoir comment lâcher prise tant que vous n’aurez pas développé plus d’amour personnel et de confiance en vous ; tant que vous n’aurez pas commencé à faire de la méditation ;  tant que vous n’aurez pas de la gratitude ;  tant que vous n’aurez pas fait tous ces exercices précédents prescrits, vous serez incapable de vraiment lâcher prise à 100%, vous serez trop stressé, et vous ne serez pas capable de vous libérer de ce concept.

Alors, qu’est-ce que le lâcher-prise et son importance pour la loi de l’attraction?

Le lâcher-prise, ce que ça veut dire, c’est tout simple, c’est de lâcher prise.

Donc, en d’autres termes, c’est de vous dire que si, par exemple, votre but – celui que vous voulez absolument atteindre – ne se réalise pas, et bien ce n’est pas la fin du monde.

Donc… pour vraiment…l’art de la loi de l’attraction se pose un peu ainsi, c’est un équilibre, sur une corde très mince. Et cette corde, en fait, est tissée de deux choses particulières : c’est votre désir ardent de réussir, d’atteindre votre but, et en même temps le lâcher-prise, donc la possibilité de… de ne pas être attaché à cette finalité.

Alors, le lâcher-prise c’est quoi?

C’est de ne pas être pris de panique lorsque vous imaginez que vous n’atteindrez pas votre but.

C’est de ne pas en faire une maladie… euh… Parce que… enfin, je vais vous expliquer pourquoi.

Donc, ça c’est vraiment le lâcher-prise. Alors la plupart des gens sont prisonniers de leur finalité, c’est-à-dire qu’ils veulent atteindre, ils ont ce désire brûlant d’atteindre le but, et d’un autre côté, ils deviennent obsédés par la réalisation de ce but, ils n’acceptent rien d’autre que la réalisation et la conclusion de ce but ultime.

Or, cette finalité, ce but, ne doit pas être le but ultime.

Tout d’abord, si vous n’avez pas de lâcher-prise, c’est-à-dire que vous mettez énormément d’importance sur la réalisation du but, pour que ce but-là ait un impact significatif dans votre vie. C’est-à-dire que vous manquez de bonheur et vous pensez que ce but-là va vous aider à vous réaliser, va vous aider à avoir plus de bonheur dans la vie.

Or, c’est pour ça que je veux que vous fassiez les autres exercices avant, vous devez d’abord vous sentir plein de vous-même, plein de confiance en vous, plein d’amour propre, parce qu’ainsi, vous allez déjà être plein de bonheur, et la réalisation de votre but ne sera pas l’ultime finalité de votre réalisation complète.

C’est important, car vous pouvez faillir un but, vous pouvez rater votre coup, au moins vous n’aurez pas la sensation que vous êtes un raté, que vous avez failli dans votre vie, mais que c’est tout simplement un échec sur votre destination finale qui est peut-être beaucoup plus intéressante que ce petit but que vous aviez à passer.

D’autre part, de s’attacher à la finalité du but est un manque de confiance en soi qui se reflète dans un manque de confiance dans l’univers.

C’est de croire que vous êtes le seul à savoir tout sur l’univers, sur sa conception, sur sa réalisation. Et de croire que le but que vous vous êtes fixé est le but ultime, idéal pour vous, et donc de manquer de confiance en…en vous, parce que vous pouvez toujours aller plus loin que ce but-là, mais aussi en l’univers qui, peut-être, vous réserve des surprises; qui, peut-être, vous réserve quelque chose d’encore mieux que ce que vous vous êtes fixé comme but.

Surprennamment, souvent, le but que l’on se fixe est uniquement là comme une leçon que l’on doit apprendre pour se rendre à un but qui est beaucoup plus intéressant.

Je le sais parce que je suis une fille qui fait, et qui atteint énormément de buts.

J’m’en fixe régulièrement, des buts qui ont l’air fous, qui ont l’air impossibles à atteindre, et je les atteins à chaque fois, et je me suis souvent rendu compte que les buts que l’on essaye d’atteindre sont souvent seulement des tremplins pour nous permettre d’apprendre une nouvelle leçon qui va nous permettre d’atteindre un but ultime qui était beaucoup plus intéressant pour nous.

La leçon peut être apprise de différentes manières, donc le but que l’on se fixe n’est peut-être pas nécessaire pour apprendre cette leçon, ou pour se remplir de prospérité, d’abondance dans tous les domaines de sa vie.

Donc le lâcher-prise est très important parce que vous ne voulez pas être prisonnier de ce but, vous voulez plutôt avoir l’esprit ouvert pour être capable de… justement de vous ouvrir à toutes les opportunités, à toutes les possibilités de l’univers.

Alors, je vais vous donner un exemple de manque de lâcher-prise. Vous avez rencontré un jeune homme qui vous plait ou une jeune dame qui vous plait, qui… qui a pris votre cœur, et… euh… les choses ne vont pas nécessairement tel que vous avez prévu, ou tel que vous espériez, et puis… euh… la relation, donc, se termine plus ou moins bien. Et c’est la fin du monde, vous pensez que c’était cette personne-là et c’était l’élu de votre cœur, et c’était la personne qui vous avait été divinement destiné, et tout le tralala… Vous… en fait, vous êtes désespéré, vous pensez que vous ne rencontrerez plus jamais personne, personne, personne…jamais personne. Et puis, un mois ou deux passent, trois mois passent, et vous tombez amoureux, amoureuse de nouveau. Vous rencontrez quelqu’un de merveilleux, et vous regardez derrière vous et vous vous dites : “bah. C’est une chance que je ne suis pas resté avec l’autre bêta… Qu’est-ce que j’avais à… qu’est-ce que j’ai bien pu lui trouver, cette personne-là est bien meilleure pour moi, j’arrive enfin à m’identifier au bonheur grâce à cette personne”.

Souvent les buts que l’on veut atteindre sont des apprentissages de la vie.

Alors la loi de l’attraction ou l’univers, fonctionne de manière cocasse, ou drôle si vous voulez. Nous… nous voulons absolument quelque chose et quand on le reçoit : ”Ah bah ce n’est pas vraiment ça que j’voulais!… J’voulais un petit peu plus comme ça, un petit peu moins comme ça…J’voulais pas du tout ça, j’voulais autre chose…”.

Et l’univers retravaille, et boom, il vous redonne quelque chose d’autre, et là :

“Bah non, je veux ça, je veux ça, je ne veux pas ça”. Et puis ça continue.

Donc, de se fixer une finalité, c’est faux. Parce que vous évoluerez tout le temps, vos goûts changeront tout le temps, vous serez tout le temps en train de vouloir plus et d’évoluer.

Donc le lâcher-prise, c’est de se rendre compte que le but que l’on se fixe n’est pas le but ultime, qu’il y a toujours mieux, plus.

C’est sûr que si vous êtes endetté, que vous pensé être pris à la gorge par vos problèmes financiers, il est difficile de lâcher prise et de se dire :

“Oh, dans le fond, d’avoir de l’argent ou pas d’argent, ça change rien dans ma vie, je vais développer mon bonheur.”

Je vais vous dire qu’en travaillant, en étant dans le moment présent, en vous préoccupant de vos actions précises sur le moment, de travailler sur vos buts, de travailler à la réalisation, aux conceptions, de méditer pour trouver des solutions à vos problèmes, de changer votre zone de confort pour atteindre une nouvelle zone de confort qui s’appelle succès, tout ça va aider à…euh… en fait à avoir de la prospérité et de l’abondance dans votre vie.

Et dans ce cas-là, vous aurez plus la facilité de lâcher prise.

Vous n’allez pas mourir de vos dettes, vous allez mourir si vous vous en faites trop, si vous prenez ça comme la fin du monde, oui.

Vous ne mourrez pas d’une peine d’amour, à moins que vous décidiez que c’est la fin du monde et que vous voulez que ce soit la fin du monde.

Mais rien n’est la fin du monde. Il y a toujours, malheureusement, des gens qui vivent dans des circonstances bien pires que les vôtres et qui se portent quand même bien. Développez la gratitude, vous allez attirer beaucoup plus de circonstances positives dans votre vie, ça va vous permettre également de lâcher prise.

La respiration va vous aider également à lâcher prise.

Une autre méthode pour lâcher prise, c’est d’avoir énormément de buts différents. Avoir énormément de buts différents. Et se rappeler sans cesse les succès passés.

Je vous conseille, une fois par semaine, de noter rapidement sur un bout de papier quels sont les succès que vous avez eus au courant de la dernière semaine.

D’ailleurs, commencez dès à présent : quels succès avez-vous vécu dans les sept ou dix derniers jours? Ça peut être des petits succès, des grands succès : le fait que vous soyez arrivé à l’heure à un rendez-vous ; le fait que vous avez bien dormi ; le fait que vous avez appris quelque chose de nouveau ; le fait que vous vous êtes comporté avec gentillesse ; le fait que vous avez réussi à contrôler vos émotions ; n’importe quoi, mais ça peut être des succès. Ces succès-là vont vous redonner confiance en vous et vous allez vous sentir capable d’atteindre vos buts, capable de vous rendre là où vous voulez vous rendre.

Et donc vous aurez beaucoup plus de confiance en vous, et par conséquent de confiance en l’univers, de foi que tout est là pour arriver quelque part au mieux possible pour vous.

Parfois il est difficile de le croire mais tout arrive vraiment pour le mieux, tout arrive vraiment pour le bienfait ultime de votre être.

Plus vous allez vous aimer, plus les circonstances de votre vie vont s’aligner pour vous apporter du mieux, du bien, du bonheur. Moins vous vous respectez, vous, votre environnement, moins vous vous aimez, plus vous vous traitez de manière négative, plus vous allez attirer la même chose dans votre environnement : des circonstances négatives.

Et donc, vous allez avoir plus de difficultés de lâcher prise.


Leave a Reply

Your email address will not be published.